M Thodologie De Dieu

Gestion de recherche clinique

Les aspects matériels des pertes se manifestent à non prévu par le projet patronal les dépenses supplémentaires ou les pertes directes de l'équipement, le bien, la production, les matières premières, l'énergie et etc. Par rapport à chacun à séparé des aspects énumérés des pertes sont employées les unités de mesure les aspects Matériels des pertes se manifestent à non prévu par le projet patronal les dépenses supplémentaires ou les pertes directes de l'équipement du bien, la production, les matières premières, l'énergie et etc. Par rapport à chacun à séparé des aspects énumérés des pertes sont employées les unités de mesure, i.e. dans les unités de poids physiques, le volume, les places etc.

La stratégie de la distribution et la distribution. Il est nécessaire de définir comme le business a l'intention de mener les biens et services au consommateur. Si s'adressera au service personnel de la distribution ou on utilise les dealers, les distributeurs, les intermédiaires ?

Je soulignerai encore une fois : à l'établissement du risque patronal il faut distinguer les notions "la dépense", "les pertes", "les pertes". N'importe quelle activité patronale est inévitablement liée aux dépenses, tandis que les pertes ont lieu à la conjoncture défavorable, les erreurs et présentent les dépenses supplémentaires au-dessus d'indiqué.

La place spéciale est occupée par les pertes de l'entrepreneur conditionnée par la mauvaise foi ou l'inconsistance des associés. Le risque de se trouver trompé au marché ou se heurter à l'insolvabilité du débiteur, l'irrévocabilité de la dette, malheureusement, est assez réel.

Par (le patronal) économique nous comprendrons le risque apparaissant à toutes sortes de l'activité, lié avec la production, les marchandises, les services, leur réalisation, marchand, et les opérations financières, le commerce, la réalisation des projets socio-économiques et technologiques.

En résumé on peut marquer encore une fois qu'il faut élaborer les méthodes de l'analyse et l'estimation du risque patronal en plusieurs cas encore, créer. Malheureusement, dans notre science économique et le praticien de la gestion, au fond, les positions universellement admises théoriques sur le risque économique manquent. On élabore extrêmement faiblement les méthodes de l'estimation du risque conformément à n'importe quelles situations industrielles et les aspects de l'activité, les recommandations répandues pratiques sur les voies et les moyens de la réduction et la prévention du risque manquent.

En outre les pertes financières peuvent être à ou la non-réception de l'argent des sources prévues, à des dettes, le néopaiement l'acheteur de la production mise à lui, la réduction de la recette en conséquence de la réduction des prix sur réalisé la production et les services.

Conformément à l'entreprise à titre de la base pour la définition de la valeur relative du risque il est rationnel de prendre le coût des fonds fixes et les moyens de production de l'entreprise ou les dépenses indiquées totales pour l'aspect donné de l'activité patronale, en vue des dépenses en cours, ainsi que les investissements, ou le revenu (bénéfice) de comptes.

Donc, nous voulons celui-là ou nous ne voulons pas, mais, en maîtrisant l'entreprise, il nous faut avoir affaire à l'incertitude et le risque augmenté. La tâche de l'entrepreneur original, l'administrateur du nouveau type comprend non pour chercher l'affaire de notoirement résultat prévu, l'affaire sans risque.

À ce point de vue dans l'économie de marché on peut en général l'oeil en dehors de l'affaire et sans affaire. Il faut ne pas éviter le risque inévitable, et savoir sentir le risque, estimer son degré et ne pas passer pour les limites admissibles.

Le résultat financier - le bilan final économique de l'activité économique de l'entreprise, exprimé en forme du bénéfice. Le bénéfice - le paramètre le plus important caractérisant l'activité de tout le collectif de l'entreprise.

Il est naturel de plus que ceux-là, avec qui il faut entrer dans les relations économiques, aspirent avant tout au profit, et le profit d'uns peut devenir le préjudice pour les autres. En plus l'entrepreneur-concurrent est enclin à évincer en général l'adversaire du marché.